BIENVENUE DANS LE MONDE DE L'ART FRACTAL

IMAGES ET COMPOSITION MUSICALE  

Proposer une information

mn.lagneau2@orange.fr




Infos générales


Types de fractals 

 

Inventions fractales 

  Liens 

Les liens sur les fractals

composition musicale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BIENVENUE DANS LE MONDE DE L'ART FRACTAL
 

 

Il ne fait aucun doute que la découverte des fractals (ou fractales) est l'une des grandes percées scientifiques de la seconde moitié du XXe siècle. Le monde qui nous entoure, qui nous paraît stable, est en fait en mouvement continu. L'identification des structures fractales par Mandelbrot en 1975 est sans doute l'une des grande découverte du dernier siècle. C'est la mise en évidence d'une géométrie surprenante, le plus souvent cachée, qui apparaît presque partout dans la nature. Il est incroyable que le grand public ne soit pas informé de cette découverte majeure des fractals et de tout ce qui s'y rattache.

Ce site n'a pas la prétention de couvrir tous les champs d'application des fractals. A cet effet, de nombreux liens sont donnés afin de couvrir le champ le plus large possible. Il se propose plutôt de dévoiler l'art fractal dans les images et le son. Sans formation mathématiques, il est possible de comprendre les concepts de fractals car ils sont souvent énoncés par des formulations simples.

Si les fractals ont tout d'abord été décrits dans la nature, ils sont également utilisés dans l'art. Les artistes ont tout de suite été séduits par la beauté des structures fractales. C'est pourquoi ils ont entrepris de découvrir les immenses possibilités de ce monde des fractals en exploitant les richesses d'un point de vue de la seule esthétique. La beauté, la forme, les contrastes inspirent les peintres et les musiciens.

Ainsi, vous pourrez découvrir sur ce site des images fractales classiques, des images fractales originales créées de toute pièce par des algorithmes, ces algorithmes pouvant être des logiciels connus téléchargés depuis Internet (Fractint, Gecif, UltraFractal,...) où il suffit de rentrer soit des paramètres, soit une équation quelconque pour obtenir des images spectaculaires, mais aussi par des algorithmes «maison» créés en Basic ou en Maple. Dans ces derniers cas, on pousse alors les recherches d'une façon plus approfondie et plus riche que dans le cas des logiciels «tout faits».

La composition musicale assistée par ordinateur constitue également l'une des grandes possibilités de création assez facile à appréhender. Elle obéit aux même règles de création que pour les images : soit on utilise un logiciel que l'on se procure sur Internet (Musiclab, a Musical Generator, Art Song, Musicnum, FractMus25,...), soit on écrit soit- même ses programmes, ce qui est mieux car on peut pousser beaucoup plus loin son imagination. En fait, le but est d'explorer, parmi d'innombrables structures mathématiques (algébriques, fractales, chaos, ...) celles qui, traduites en sons et en images, apportent de l'esthétique et de l'émotion. Il est donc possible de composer de la musique directement à partir de l'ordinateur, en utilisant des formes mathématiques (des courbes en général, voire des surfaces). Chaque point d'une courbe (ou d'une image fractale) pourra être associée à une note de musique, ou un son. Ne soyez pas effrayés par les maths : il n'est nul besoin d'être bon en mathématiques pour créer de la musique algorithmique ; il suffit seulement de faire usage d'équations prise «au hasard» , et d'être patient afin d'avoir la chance de tomber sur une forme esthétique, agréable à entendre. Sur ce site, vous pourrez écouter quelques compositions, et il vous sera expliqué la méthode sur des exemples.
 

GENERALITES SUR LES FORMES FRACTALES

 

 Un fractal (ou une fractale) est un objet irrégulier, dont l'irrégularité est la même à toutes les échelles et en tous les points. Ils ont apporté une nouvelle forme de beauté. Beaucoup d'objets naturels possèdent des parties semblables au tout : une fleur de chou-fleur est un chou-fleur en réduction, une branche d'arbre est un arbre en miniature, etc. C'est cette remarque fondamentale qui va nous permettre de construire des objets fractals.

 

  
Nous commencerons par les figures fractales les plus simples.
Prenons l弾xemple de la « courbe » ou « flocon » de Koch. Cette « courbe » s弛btient en appliquant à chaque côté d置n triangle équilatéral la transformation suivante : on remplace le 1/3 central de chaque côté par 2 segments ayant la même longueur que celle qui a été prélevée. À la première itération on obtient une image proche d置ne étoile à six branches, puis au fur et à mesure des itérations successives la texture ressemble plus ou moins à un flocon de neige. Là encore, plus on zoom la « courbe », autant on observera les mêmes détails quelque soit le nombre d段térations, même s'il tend vers l'infini (ou, au moins, assez important). Ce type de courbe présente une particularité bien curieuse. La première intuition conduit à penser que, puisqu弛n ajoute des détails de plus en plus petits au fur et à mesure des itérations successives, le périmètre de cette figure tend vers une valeur limite finie. En réalité, à la première itération la longueur l de chaque côté est remplacée par 4 l / 3 ; à la deuxième elle devient 16 l / 9... Autrement dit, à chaque itération la longueur est multipliée par 4 / 3, ce qui signifie que (contrairement à l段ntuition première) la longueur d置ne courbe de Koch tend vers l段nfini pour un nombre d段térations infini. Une autre propriété encore moins intuitive est relative à la dimension des objets fractals. Nous savons tous qu置n point est une figure de dimension 0 ; qu置ne ligne droite est un objet de dimension 1 ; qu置ne surface plane est un objet de dimension 2 ; qu置n volume est de dimension 3... qu弾n est-il d置n objet fractal ? Il existe plusieurs méthodes mathématiques pour exprimer la dimension d置n objet. Sans entrer dans les détails on peut penser qu置n objet bizarre comme la courbe de Koch, qui a une longueur infinie tout en n弾mplissant qu置ne région très limitée du plan, doit avoir des propriétés très particulières. En fait on peut démontrer que sa dimension est égale à log 4 / log 3. Presque tous les objets fractals ont des dimensions non entières. Enfin, une dernière propriété : cette courbe est continue en tout point, mais non dérivable en tout point (il n'est pas possible de tracer une tangente sur un point quelconque de la courbe).

GENERALITES SUR LES FORMES ALGEBRIQUES

 

       
Des étranges musiques ou images issues d'équations mathématiques particulières n'ont pas fini d'étonner, que ce soient les enfants de la génération techno, ou les plus anciens. Mais comment manipuler les paramètres d'une fonction mathématique ou d'une fractale sans être un as des maths ? Très simple : au hasard ! Une première méthode consiste, comme les enfants le font, à repérer des motifs pseudo- figuratifs dans les entrelacs des modèles choisis eux aussi au hasard. En cliquant sur les rubriques :
« musique algébrique et formes algébriques »
vous aurez un aperçu de la méthode.

GENERALITES SUR LE CHAOS
    Les courbes fractales sont souvent reliées à la théorie du chaos. Certaines suites mathématiques (une condition nécessaire mais non suffisante est que leurs équations soit non linéaires, c'est à dire comportant des carrés) se caractérisent par une sensibilité extrême aux conditions initiales : il est impossible de prédire le comportement de la suite après n itérations (convergence ou divergence) dans une certaine région du plan ou de l'espace, tout simplement parce qu'un point initial donné et son voisin immédiat, quelle que soit l'échelle, produiront deux comportements très différents (convergence ou divergence de la suite qu'ils initient, à des vitesses plus ou moins rapides).

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur les icônes

Fractales classiques
Album

 

Mes créations
Album n° 1



Album n° 2


MUSIQUE FRACTALE
Créations

NOUVEAU :
LES CHRYZODES

Mise à jour le :

28 janvier 2019